OTHER NEWS & LEGAL ARTICLES
icon - ar new juslaws
Crise des sources d'énergies traditionnelles

24 mars Crise des sources d'énergies traditionnelles

Depuis la première manipulation contrôlée du feu par l'Homo Erectus, il y a plus de 400 000 ans, l'histoire de l'humanité a été une lutte tenace entre les hommes et les femmes che...
Des avocats thaïlandais participent au Forum asiatique sur les énergies renouvelables 2016

14 juin Des avocats thaïlandais participent au Forum asiatique

Du lundi 6 au vendredi 10 juin s'est tenu à Manille le Forum asiatique sur l'énergie renouvelable 2016, organisé par la Banque asiatique de développement (BAD) avec le soutien d'Usa...
Les sociétés offshores

5 août Les sociétés offshores

Pour comprendre la définition d'une société offshore, nous devons d'abord comprendre ce qu'est une société et ce que l'on entend par offshore. Nous pouvons ensuite mieux nous ...
Des avocats thaïlandais participent au Forum asiatique sur les énergies renouvelables 2016

Des avocats thaïlandais participent au Forum asiatique

Du lundi 6 au vendredi 10 juin, le Forum asiatique sur l'énergie renovuelable 2016 s'est tenu à Manille, organisé par la Banque asiatique de développement avec le soutien d'USAID, de l'Agence coréenne de l'énergie, du gouvernement australien, du ministère norvégien des affaires étrangères, du gouvernement canadien, de la Suède et de l'Espagne, entre autres.

Un groupe d'avocats et de consultants de Juslaws & Consult (J&C) s'est rendue aux Philippines et a assisté à l'événement, l'un des congrès les plus réputés sur les énergies renouvelables en Asie depuis 11 ans.

Le 7 juin, lors de la conférence "Waste to Energy,  transforming strategy into reality", notre collègue M. Heinrich Seul a donné deux conférences intitulées "Differences in RDF Processing in Europe and Asia, Lessons Learned and Successes" et "Advantages of Private Sector built, owned and operated Waste Power Plants, How to succeed, success stories and relevance to DMC Solutions". Au cours du séminaire, un débat intéressant a eu lieu sur l'aspect technologique et la faisabilité, ainsi que sur les difficultés de la participation privée aux projets publics par le biais de partenariat public-privé dans plusieurs projets, pour un grand nombre de raisons essentielles.

Le 8 juin, ce fut une bonne occasion de discuter avec des représentants du gouvernement et des banquiers des forces et des faiblesses du cadre réglementaire en Thaïlande et dans la communauté de l'ASEAN en matière d'énergie solaire, photovoltaïque, éolienne et de biomasse. Le même jour, M. Bartosz Wojszczyk, président de Decision Point Global, Barbara Kreissler de Philips Lighting, Mme Rachel Kyte, représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies pour l'initiative "Énergie durable pour tous" et M. Tae Young Kim, vice-président de l'Agence coréenne de l'énergie, ont prononcé des discours remarquables sur l'importance du secteur des énergies renouvelables pour le développement de l'Asie du Sud-Est. En particulier, la conférence de Mme Rachel Kyte, qui a envoyé un message à tous les représentants du gouvernement présents à la séance plénière, a été mémorable. Elle leur a fait comprendre que nous disposons déjà aujourd'hui de la technologie nécessaire pour apporter de l'énergie à chaque endroit de l'Asie du Sud-Est et pour développer rapidement nos sociétés en intégrant les secteurs non développés.

Au cours de sessions ultérieures, nos avocats ont tiré des enseignements de certains projets d'infrastructure et d'énergie particuliers réalisés dans les municipalités de Cebu (Philippines), Colombo (Sri Lanka), Karachi (Pakistan), Quang Binh (Vietnam) et Bangkok (Thaïlande) avec des consultants, des fonctionnaires, des diplomates et des ingénieurs et ont rencontré différents banquiers commerciaux et privés asiatiques et européens pour discuter de la faisabilité et du soutien financier de certains projets de centrales électriques et de fermes solaires en cours au Royaume de Thaïlande et en Birmanie.

Au cours des deux derniers jours, la discussion a porté sur l'investissement dans l'énergie, les transports et l'énergie, les villes intelligentes, l'innovation et la technologie. M. Stephen Groff, vice-président de la Banque asiatique de développement, a clôturé le forum le vendredi 10.

Après l'échange d'opinions et le débat qui ont eu lieu lors du Forum asiatique sur l'énergie renouvelable 2016, nous réaffirmons notre vision, expliquée récemment par notre Managing Partner, M. Yuthana Promsin, dans le rapport annuel Thaïlande 2016 de l'Oxford Business Group, selon laquelle les lois sur les partenariats public-privé (PPP) en Thaïlande (il existe une loi autorisant les PPP en Thaïlande depuis 1992) et en Asie du Sud-Est devraient être profondément modifiées afin de faciliter un accès plus clair et contrôlé pour renforcer la consolidation des principaux projets d'infrastructures énergétiques avec la participation d'investissements privés étrangers et locaux.

La pratique juridique de Juslaws & Consult a été orientée ces cinq dernières années vers le secteur des énergies renouvelables. L'équipe a acquis une solide expérience dans le domaine de l'énergie solaire, de la conversion des déchets en énergie et du photovoltaïque en travaillant pour des entreprises énergétiques thaïlandaises, allemandes, espagnoles et sud-coréennes de premier plan, notamment en termes de préparation d'appels d'offres, de marchés publics, de conformité, de financement, de conseil et de consultation juridique.

Icon - Back to top